lundi, 03 juillet 2017 09:21

Mary Teuw Niane annonce l’acquisition d’un Big Data Venu présider la Journée de la Renaissance Scientifique de l’Afrique (JRSA) sur : « Santé, Environnement et Changement climatique »

                      Selon le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Marie Teuw Niane, 12,5 millions d’Euros serviront à l’acquisition, à l’installation de ce Super calculateur et la formation des techniciens en maintenance et 2,5 millions d’Euros pour la mise en place d’une formation doctorale. Il  y aura entre autres deux licences de formation et sept Masters.

« Ce Big Data de 537 Méta forts sera donc un catalyseur important pour notre pays car il permettra de calculer en temps réel, les questions de l’eau, d’inondation, de grandes données génomiques… C’est aussi un instrument de formation en licence robotique, en intelligence artificielle… », se réjouit Marie Teuw Niane

Il fait savoir, à l’occasion, que le Sénégal a déjà un dispositif qui lui permettra de faire face à tout type de menace du genre de la fièvre de la Vallée du Rift, de la fièvre à virus Ebola… Il fait ainsi allusion à la politique « One Health » ou « Une Seule santé » ; un mouvement qui vise à affronter les maladies émergentes à risque pandémique.

Marie Teuw Niane, après avoir félicité l’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal, les lauréats (les auteurs de deux meilleures thèses de Doctorat), a  rappelé que « le Sénégal est le pays de Cheikh Anta Diop qui a montré au monde entier que l’Afrique est berceau des Sciences même si à un moment donné l’on a fait croire que l’Afrique n’a rien crée ». « Cette journée permet de célébrer à travers les découvertes scientifiques, les hommes de sciences », se félicite-t-il.

Selon le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Marie Teuw Niane, les sciences orientent les politiques de développement. «C’est ainsi que lors de la rentrée solennelle de l’ANSTS, le président de la République a pris d’importantes décisions sur les OGM et au cours de la dernière rentrée, le président de la République a exhorté l’enseignement des sciences au niveau de l’élémentaire, du secondaire et du supérieur ».

Ferloo.com